Séjour La Dominique

Pour un voyage hors des sentiers battus, la Dominique est la destination idéale pour s’immerger dans un cadre sauvage et à un rythme tranquille, comme le veut la vie sur l’île.

Nichée au cœur des Caraïbes entre la Guadeloupe et la Martinique, encore peu connue du grand public, La Dominique préserve des lieux très authentiques pour le bonheur des voyageurs en quête de paysages naturels.

En explorant cette île, vous aurez l’impression d’être un pionnier, un aventurier en quête du nouveau monde. L’île est propice à l’aventure, à la détente et la découverte, qui fera de votre voyage une expérience inoubliable.

Géographie de la Dominique

D’origine volcanique, l’île est un véritable écrin de verdure aux reliefs variés, traversés par une multitude de cours d’eau formant un vaste réseau de fleuves et piscines naturelles. La plus sauvage et la plus préservée des îles Caraïbes, se situe dans l’arc des petites Antilles, entre la Martinique et la Guadeloupe.

Le point culminant de la Dominique est le Morne Diablotins, un volcan d’une hauteur de 1447 mètres. C’est le 2ème sommet le plus haut des Petites Antilles derrière le volcan de la Soufrière en Guadeloupe.

Oasis de paix et de détente au cœur d’un paysage luxuriant, il est le refuge de différentes espèces rares marines et terrestres, dont certaines sont très protégées comme le perroquet Jaco au cou rouge, visible en haut des cimes, ainsi que le Sisserou qu’on surnomme aussi le perroquet Impérial au plumage multicolore (le plus grand Perroquet d’Amazonie), qui est devenu l’emblème de l’île et apparaît sur le drapeau national.

Le voyageur chanceux pourra, lors d’une sortie plongée, découvrir les quatre fameuses tortues de mer : le Caret, Hawksbill, Green Sea et Leatherback. Et durant le mois de mars et d’octobre, ces derniers viendront pondre sur les plages, offrant un ballet inouïe de ces fascinantes créatures marines.

Histoire & Culture de la Dominique

On doit le nom de l’île à Christophe Colomb qui, alors qu’il croisait au large de l’île un 3 novembre 1493, lui a donné le nom « Domingo » signifiant «dimanche » (qui a ensuite donnée Dominique en français). Néanmoins, les espagnols ne s’intéressent pas à l’île ; cette dernière est en effet difficile d’accès à cause de son relief abrupte.

Durant un nombre d’année, la France et l’Angleterre ce sont disputés pour la possession de la Dominique jusqu’en 1814, quand les britanniques colonisent à nouveau l’île.

L’île était ensuite état membre du Commonwealth en 1967 et qui a proclamé son indépendance en 1978.

Quand partir en Dominique

La Dominique profite d’un climat tropical et humide avec des températures qui varient tout au long de l’année. On identifie deux saisons : sèche et pluvieuse.

La saison sèche s’étale de janvier à avril et la saison des pluies de juin à novembre.

Les pluies abondantes nourrissent les chutes d’eau, soit environ 30 cascades formant ensuite des piscines naturelles, des sources d’eaux chaudes, plus de 360 rivières et des forêts tropicales comme la fameuse Rain Forest ainsi que Le Parc National Trois Pitons, classé au Patrimoine Mondial Naturel de l’UNESCO.

Se restaurer en Dominique

Découvrez les saveurs antillaises au cours de votre voyage à travers une cuisine simple et parfumée aux différentes épices, qui vous en mettra plein les papilles. État insulaire oblige, les produits issus de la mer sont très présents. Découvrez les couleurs et les parfums des produits locaux sur les marchés ou bien dans les restaurants côtiers pour goûter les spécialités de la Dominique.

Goyaves, papayes, bananes, ananas,caramboles, noix de coco… une nature généreuse qui permet à l’île de regorger de fruits exotiques, qui sont aussi beaux que bons.

Sur l’île de La Dominique, vous pourrez déguster des plats à base de poulets ou de poissons, qui sont la base de tout repas sur l’île. Une explosion de saveurs typiquement caribéens des spécialités, s’inviteront dans vos plats pour ne garder qu’un bon souvenir telles que :

- Le Buljow, qui est un plat à base de morue agrémenté d’oignons, piments, cive, tomate, bananes plantains, cuit dans du lait de coco.

- Le Gâteau au crabe, une sorte de cake salé.

- Les Bakes, qui est un beignet fourré de morue, thon et fromage.

- Le Pumpkin soupe qui est à base de giraumon ou potiron.

La boisson locale est la Kubuli, c’est une bière blonde légère produite sur l’île. Découvrez également 3 rhums qui sont les spécialités de la Dominique : le Macouchery Rum venant du jus de canne à sucre, le Soca Rum et le D-Spécial Rum.

Informations voyageurs

Découvrez en détails les formalités d’entrée en Dominique.

Le décalage horaire

Le décalage horaire en Dominique est de – 6 heures par rapport à la France.

Quand il est 12h00 en France, il est 06h00 du matin en Dominique

A l’inverse, quand il est 12h00 en Dominique, il est 18h00 en France

La monnaie

La monnaie officielle de la Dominique est le East Carribean Dollar.

Dans la capitale Roseau, vous trouverez facilement dans les banques des distributeurs automatiques accessibles 24h/24 ainsi que des bureaux de change pour retirer ou échanger votre argent. Mais hors de la grande ville, il est difficile d’en trouver.

Les cartes de paiement sont parfois acceptées dans certains hôtels, restaurants et commerçants.

Au sujet des pourboires, certains hôtels et restaurants ajoutent 10 % à la note. Les prix affichés comprennent en règle générale les taxes, n’hésitez pas à demander les prix avec taxes comprises.

Sur l’alimentation et marchandises, 3 % de taxes est ajoutées à ces produits. Dans la restauration, il est bienvenu de laisser 10 % de la note en pourboire (s’il n’a pas déjà été ajouté).

La langue

Trois langues composent La Dominique dont : Le Créole qui est la langue la plus parlée, l’anglais qui a été léguée par les précédents colonisateurs est la langue officielle et enfin le français.

Lieux à visiter en Dominique

L’île irriguée par différentes rivières et cascades rappelant le décor du film « Pirates des Caraïbes 2 » vous surprendra tout au long de voyage en Dominique. Voici quelques endroits à ne pas manquer :

Roseau, capitale de la Dominique regorge de lieux incontournables à votre visite tels que la célèbre Cathédrale « Our Lady of FairHeaven », le musée et Jardin Botanique, ou encore sa Place de Vieux Marché...

Portsmouth, une charmante ville située au nord de l’île au creux d’une jolie anse, réserve quelques points d’attractions : Cabrits, une ligne de terre où l’on peut admirer les ruines du Fort Shirley ou encore l’Indian River.

Le parc national de Morne Trois Pitons, le volcan culminant à 1387 mètres d’altitude, situé au-dessus de la capitale Roseau, offre un point de vue exceptionnel sur un paysage volcanique. Classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, il est illustré par une flore luxuriante avec des pentes escarpées, des sources d’eau chaude, trois lacs d’eau douce...

Le plus mythique de la Caraïbe, Waitukubuli national trail, qui est un sentier de randonnée avec 180 kilomètres à parcourir, pour le bonheur des voyageurs en quête de nature.

La Dominique est la destination idéale pour les spots de plongée, encore peu connue de ses plongeurs, c’est un ravissement pour les amoureux des fonds sous marins. L’île offre un spectacle grandiose où la faune et flore sont préservées pour vous éblouir. Les différents sites sont concentrés sur trois pôles : Soufrière et Scott’sHead au sud, Saint Joseph, Salisbury, Coulibistrie au centre et Portsmouth au nord.

GARANTIE DE VOYAGE /IATA / Winterhur